Haptonomie périnatale

Chez les Himbas de Namibie en Afrique australe, la date de naissance d’un enfant est fixée, non pas au moment de sa venue au monde, ni à celui de sa conception, mais bien plus tôt: depuis le jour où l’enfant est pensé dans l’esprit de sa mère . 

L’Haptonomie est un accompagnement du couple durant tout le processus de la parentalité. Celui-ci peut commencer à la conception et se terminer quand l’enfant est debout et marche.

L’haptonomie est une approche de l’être humain qui permet d’accéder à une libération, une maturation, un développement des facultés affectives qui sont présentes d’emblée dans le germe dès la conception.

L’haptonomie n’est pas une technique mais une considération pour la vie qui donne une place aux sentiments et au ressenti, au relationnel et à la rencontre affective de soi et des autres. C’est une approche qui permet à chacun non seulement de découvrir son affectivité mais aussi de la vivre. Ainsi on ne fait pas de l’haptonomie on se fait traverser par notre dimension affective inné mais pas encore éprouvé authentiquement.

Cette approche affective du bébé in-utéro permet au bébé de vivre et de sentir ce que les parents éprouvent lorsqu’ils sont dans une relation affective ensemble ; le tact qui est le premier sens qui se développe chez le bébé devient le médiateur de l’affectivité dans le triangle mère bébé père. Cette attention porté ensemble vers leur bébé donne à vivre une confirmation affective qui indique au bébé qu’il est bien là et que ses parents sont là avec.

Encore une fois cette confirmation affective qu’éprouve le bébé in –utero lui donne la capacité à être lui aussi dans une intentionnalité à l’égard de ses parents et d’être en communication sensorielle et affective avec eux.

Passer de la concentration à l’affectivité se repère dans la mimique des couples, s’est comme si au départ les couples sont dans une concentration pour bien faire, toute leur attention se site au niveau céréale puis le passage à l’affectivité au ressentir de ce qui est bon transforme leur manière de faire et manière d’être. Leur visage s’illumine et plus aucun effort n’est utile pour laisser l’affectivité et l’intention affective émerger dans le triangle Père mère bébé

L’haptonomie est définit comme une science de l’Affectivité. C’est une approche de l’être humain qui offre la possibilité de vivre son épanouissement affectif.

L’haptonomie ouvre la voie à l’affectivité, aux sentiments, à l’intuition, au ressenti nécessairement brimées. Cette approche de l’être humain, invite la personne à percevoir, à ressentir ses propres capacités affectives internes qui font parti de notre potentiel initial mais pas forcément vécu.

Concrètement, c’est à travers ce que la phénoménalité haptonomique nomme contact psycho-tactil-affectivo-confirmant que les parents et le bébé s’autorisent à entrer dans un monde d’échange affectif.

Le triangle père mère et bébé : Le père soutien affectivement la mère et c’est ce nid d’amour offert par le père qui peut faire aussi que la grossesse se poursuivra jusqu’à son terme.  Le père est celui qui permet à l’enfant de découvrir qu’il n’est pas dans une relation exclusive avec sa mère et que les autres existent. Il découvre alors qu’ils sont tous les deux, mère et enfant, dans un monde où il y a d’autres personnes. Dès la grossesse, l’enfant s’aperçoit qu’il peut de lui-même répondre. Il peut être l’initiateur d’une rencontre malgré sa mère. Il choisit déjà, propose. Il n’y a donc pas de fusion entre lui et elle, il y a ce que nous appelons une « convivance ».

Le père apporte aussi énormément à travers la mère. Quand un père s’approche de sa compagne et qu’elle en est heureuse, l’enfant le perçoit tout de suite à travers le tonus musculaire de sa mère. La venue du papa change même le goût du liquide amniotique par le biais des hormones. Le père s’approche, la maman change et l’enfant le sent. Dans un contact direct avec l’enfant, le père est aussi celui qui apporte une sécurité au bébé. Quand la mère a eu une journée éprouvante, il lui est difficile de sécuriser son enfant car elle a toutes ces épreuves en elle. Quand le père s’approche pour poser sa voix et sa main sur le ventre de sa compagne, l’enfant est tout de suite rassuré. Cette sécurité du bébé découle également de celle de la mère due à la présence du père. Tout ce qui est bon pour elle est bon pour le bébé.

Le bébé est dans une relation affective dès le début

Pendant l’accouchement cet être ensemble affectif donne la possibilité à chacun d’intégrer la présence de l’autre et de ne pas faire face au vide du non lien.

Le processus de parentalité comme son nom l’indique concerne les parents et leur bébé, il est donc important en tant que professionnels de leur rendre ce temps qui leur appartient et de les accompagner vers leur désirs vitaux et leur manière d’être en prenant en compte leur capacités affectives.

L’ l’haptonomie renvoie à l’idée que l’être humain est un être de relation (affective) et que sans relation, l’existence devient très difficile ou en tout les cas pathologique. Le bébé, l’enfant puis l’adulte ne peut pas savoir s’il est bon sans l’autre.

Pour une femme enceinte qui porte la vie en elle; « il n’y a de vie que dans l’échange » et très tôt l’enfant in utero est dans cet échange même si la mère n’est pas dans une disponibilité intérieure pour lui.

C’est lui qui dès qu’on lui offre l’occasion vient chercher sa mère et son père et l’invite à rentrer en relation.

Haptonomie post-natale

Elle implique une certaine façon de porter le bébé, de s’approcher de lui qui a pour but de lui donner le plus d’autonomie possible, donc plus de sécurité. L’enfant est invité à se tenir, à se lever, à tenir sa tête. Les parents apprennent alors à observer et à être dans un certain type de relation avec l’enfant qui leur permet de comprendre sa manière d’être au monde.

L’haptonomie prévient donc des troubles relationnels et permet également aux parents de mieux comprendre leur enfant dans sa manière d’être qui est toujours singulière. C’est leur apprendre aussi à mieux s’adapter à leur enfant, à le considérer tel qu’il est. Beaucoup de parents sont insécurisés quand ils attendent un enfant. Le bébé le sent dans leur tonus musculaire et il réagit. Les mots échangés avec le bébé ont beau être gentils, si les parents sont insécurisés, l’enfant qui perçoit l’état de ses parents est alors immergé à son tour dans une insécurité.

L’haptonomie permet au triangle père mère bébé de se concrétiser dans un lien affectif confirmant dès les premiers mois de la grossesse.


“L’haptonomie permet aux parents d’entrer tactilement en contact affectif avec le bébé dans le giron de la mère. Par ce contact, ils apprennent à communiquer avec leur enfant, d’une manière qui développe des interactions auxquelles il participe activement.” Telle est, en partie, la définition de l’haptonomie, donnée par son fondateur, le médecin néerlandais Frans Veldman. le fœtus, perçoit très tôt ces échanges. Plus ils sont chargés d’affectivité et plus le fœtus enrichit sa personnalité et s’épanouit. Une confiance qui permettra au futur enfant d’acquérir, plus vite et mieux, son autonomie