Delphine Relier, psychologue

Depuis plus de 20 ans j’accompagne dans mon cabinet des personnes en difficulté existentielle, émotionnelle et relationnelle. Ainsi que des couples.

Aujourd’hui, j’apporte mon expertise dans le domaine des revécus archaïques et dans la libération des souvenirs inconscients non-exprimés.

Delphine Relier, psychologue

Avant de mettre ma pratique au service d’autrui, voici mon parcours d’études.

  • D.E.A. de psychologie de l’acquisition et du développement du jeune enfant.
  • Doctorat de psychologie. Sujet de mémoire : influence du psychisme de la femme enceinte sur le rythme cardiaque du fœtus.
  • Diplôme de formation à l’Haptonomie périnatale (Franz Velman).
  • Sensibilisation à la R.H : Respiration Holotropique(Stanislav Grof)
  • DESS de psychologie du développement de l’adolescent et de l’enfant.
  • Sensibilisation à la Bio-énergie, au travail Trans-générationnel et aux Constellations familiales Systémique (Chantale Piganeau, JacquesTancé, David Tisseyre, Anne Desmouceaux)
  • Diplôme de formation à l’Haptopsychothérapie (Franz Velman).
  • Enseignante à l’école de Puériculture de Versailles.
  • Séminaires de Sexologie (Monique Fradot)
  • Mandala de l’Être (Richard Moss)
  • l’E.F.T : Emotionnel Freedom Technic(Louise Gervais)
  • T.I.P.I : technique d’identification des peurs inconscientes( Marcia Benita)

Très tôt j’ai suivi une psychanalyse Jungienne puis des séminaires à l’institut C.G.Jung .

C.G.Jung était Psychiatre, disciple dissident de Freud, il a fondé la « Psychologie analytique  » dite aussi « psychologie des profondeurs ». Il a pris en compte la dimension spirituelle de l’être humain. On lui doit les concepts d’inconscient collectif, des archétypes, de la synchronicité, la notion de complexes, de sens de l’existence et du processus d’individuation. Pour C.GJung, l’inconscient ne se compose pas uniquement d’éléments du passé refoulés, il contient aussi les germes de toute activité créatrice. Il constitue une sorte de matrice du conscient, capable d’autonomie et d’action spontanée sur le conscient. En entrant en contact avec lui, la personnalité toute entière peut en être modifiée, renouvelée. Le travail consiste à laisser advenir, observer, alors le processus à l’œuvre apparaît.

Plus tard, je me suis intéressée aux relations précoces enfant-parents et à comment les divers aspects de notre personnalité se développent et s’intègrent tout au long de l’enfance. L’haptonomie m’a permis de mettre l’accent sur la qualité du lien à nourrir entre les parents et leur enfant. Cette approche a pour objectif de “mettre en relation les parents et leur enfant, avant la naissance, par le toucher affectif”. Appelé aussi “Science de l’Affectivité”, l’haptonomie est une véritable rencontre affective qui se vit entre les parents et le bébé in-utero . Le contact affectif du parent est une confirmation profonde pour le bébé et un terreau pour que sa sécurité de base puisse s’épanouir.

A partir de ma deuxième année de psychologie j’ai fait des stages dans différentes Maternités (Garenne Colombe, Paris 15, dans le service de Néonatologie à Port-Royal-Cochin, à l’hôpital psychiatrique à Bobigny..;)

Puis j’ai travaillé dans différentes institutions : maternité, unité de Maternologie, hôpital psychiatrique, crèche, halte-garderie, PMI…

S’en est suivi une longue période de formation aux thérapies Transpersonnelles (CESHUM) Psychocorporelles (Gestalt à savoir Psy) et Emotionnelles ( Dynamique Emotionnelle E.Jalenques) ainsi qu’à la Relaxation, la Respiration Holotropique, la Méditation et le Travail Energétique.